LESIA - Observatoire de Paris

Outils CNES de validation logicielle

vendredi 17 novembre 2017, par Nadie ROUSSE (CNES – Service Validation et Moyens Système) et la société SPACEBEL

Jeudi 30 novembre 2017 à 09h30 , Lieu : Salle de conférence du bâtiment 17

A l’issue de plusieurs années de développement, le CNES est désormais en mesure de mettre à disposition des laboratoires spatiaux impliqués dans des projets CNES ou ESA, une nouvelle suite d’outils développés suivant les standards ECSS permettant le test unitaire, la validation et les mesures des performances des LV spatiaux dans un environnement LEON3 simulé. Le 1er outil, TSLEON3, consiste en un émulateur paramétrable, et fonctionnellement et temporellement représentatif d’une cible LEON3 en configuration mono-cœur ou bi-cœur encapsulé dans un environnement de test simplifié (LSVE), permettant à l’utilisateur de disposer d’un ensemble de services de base pour la mise au point, le debug, les test unitaires, la validation et les mesures des performances du LV ainsi que d’écrire ses propres scénarii de test sous la forme de scripts TCL pouvant s’enchainer et s’automatiser afin de faciliter les essais de non régression. Le 2ème outil, SVF LEON3, consiste en un environnement de test évolué, offrant à l’utilisateur, en plus des services de base nativement offerts par les environnements LSVE et TSLEON3, la capacité à exécuter, dans l’environnement simulé (TSLEON3), des tests de validation du LV mettant en œuvre des scénarii contenant des TCs crées de façon conviviale et conformes aux déclarations BDS, exploitant les paramètres TM dé-commutés automatiquement à partir des paquets TM générées par le LV permettant ainsi l’élaboration de tests fonctionnels complets. De plus, cet outil s’appuyant sur une « vraie BDS », l’utilisation de l’outil SVF LEON3 contribue par ailleurs à accélérer la montée en maturité de la BDS et à préparer en avance de phase la définition des tests de validation LV, qui seront exécutés sur le banc de test système avec le simulateur d’interface plateforme fourni par l’équipe projet CNES ou ESA. Au global, chacun de ces outils permet, à sa manière, de rendre une équipe logicielle beaucoup moins dépendante de la disponibilité des moyens d’essais coûteux (cartes CPU, bancs et moyens de test, simulateurs plateforme), et contribue donc, outre une optimisation des coûts de développement des moyens d’essai, à une meilleure parallélisation et à un meilleur phasage des activités logicielles, matérielles et système.

La présentation sera réalisée par Nadie ROUSSE (CNES – Service Validation et Moyens Système), en charge de la définition du cahier des charges de ces outils, et par la société SPACEBEL en charge des développements industriels. Elle consistera en une présentation des capacités et des services offerts par ces différents outils, agrémentée de démonstrations sur quelques exemples simples.