LESIA - Observatoire de Paris

Soutenance de thèse de Clément Perrot le vendredi 6 octobre 2017

mardi 26 septembre 2017

La soutenance de thèse aura lieu le vendredi 6 octobre 2017 à 13h30 dans la salle de conférence du Château, sur le site de Meudon.

Titre de la thèse

Imagerie directe de systèmes planétaires avec SPHERE et prédiction des performances de MICADO sur l’E-ELT.

Directeur de thèse

Gérard ROUSSET

Résumé

Les instruments de nouvelle génération d’imagerie haut contraste, dédiés à la détection d’exoplanètes et de disques circumstellaires, ont permis une avancée significative dans l’étude des systèmes planétaires. Les performances en contraste et en résolution angulaire des instruments tel que VLT/SPHERE et GEMINI/GPI ont ainsi conduit à la découverte de nouveaux disques autour d’étoiles jeunes ainsi qu’à une meilleure caractérisation de l’atmosphère des planètes géantes.

Je présente dans cette thèse les études que j’ai menées sur des observations de disques circumstellaires effectuées dans le cadre du consortium SPHERE. J’exposerai en particulier mon travail sur le disque transition HD 141569 ainsi que sur la découverte d’un nouveau disque de débris. Pour la première fois depuis les premières images résolues en 1999, des structures concentriques ont été observées entre 40 et 100 ua de l’étoile HD 141569. La présence et la forme de ces structures ne sont pas encore expliquées, mais pourraient être la conséquence de la présence d’objets de masse planétaires dans le disque.

La future génération des télescopes extrêmement grands devrait permettre de faire de nouvelles percées dans l’observation des systèmes planétaires. La seconde partie de cette thèse présente les travaux instrumentaux que j’ai effectués pour le mode coronographique de MICADO, la caméra proche infrarouge de l’ELT, le futur télescope de 40 m de l’ESO. MICADO sera l’un des instruments de première lumière scientifique de ce télescope. Le gain en résolution angulaire et en sensibilité par rapport aux télescopes de 8-10 m est tel qu’il permettra d’accéder à un espace de paramètres jamais atteint en imagerie directe. Le travail que j’ai mené sur ce projet porte sur la simulation et la définition du coronographe de Lyot classique. L’objectif est de donner une première estimation des performances que pourra offrir ce mode pour la détection et la caractérisation d’exoplanètes et de disques circumstellaires.